Pourquoi érotique ?

 

Les plaisirs du corps imprègnent notre vie à tous, lui donnent des couleurs sans lesquelles nous aurions bien du mal à nous épanouir. Ils nous font vibrer – au sens propre -, grandir, rêver…

Notre imaginaire est intimement lié à ces manifestations physiques. Tout le monde s’accorde à dire aujourd’hui que le premier organe sexuel est le cerveau. Ce n’est pas sans raison. Visualiser des images, s’imaginer dans des jeux érotiques, peut suffire à nous conduire à la jouissance.

Les mots aussi ont ce pouvoir.

Lire un texte érotique, c’est se donner du plaisir. Un moment intime que l’on savoure, avant même d’avoir lu la moindre phrase ! Le cerveau, encore lui, est déjà au travail.

Écrire un texte érotique, c’est un plaisir double. Celui de ressentir toute l’excitation que fait naître l’histoire en cours d’écriture. Qui s’empare de moi lorsque je décris des expériences sexuelles. Car je plonge dans le corps de mes personnages. Et fais appel à mes ressentis les plus intimes pour décrire au plus juste ce qui les transporte.

Difficile, alors, de rester sagement assise sur ma chaise de bureau !

Mais écrire un texte érotique, c’est aussi donner à d’autres l’occasion de se faire plaisir. Vous imaginer, lisant mes mots et sentant l’excitation vous envahir, me procure un autre plaisir, plus intellectuel que sensuel, mais tout aussi puissant.

Mes lecteurs chéris, je vous aime 🙂

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

janvier 23, 2017

  • Je vous découvre, Maud, par l’intermédiaire de votre histoire « Train de nuit » publiée par Irina. Irina a publié un certain nombre de mes histoires et je vous invite à les lire. Si vous le voulez bien, vous me direz ce que vous en pensez.
    Le plaisir d’écrire des textes érotiques pour que d’autres les lisent… Je suis en parfait accord avec vous : le plaisir d’écrire, de décrire, de donner vie à des personnages qui sous vos doigts vont vibrer et jouir… Leur faire vivre vos fantasmes ou revivre ce que vous avez vécu… Mettre des mots sur des images furtives, des rêves…
    Et savoir qu’on va être lu, que des hommes et des femmes vont partager ce plaisir que nous avons eu à écrire… J’aime quand des femmes me disent, après m’avoir lu, leurs doigts glissant entre leurs cuisses, entre leurs lèvres…
    Au plaisir de faire davantage votre connaissance…

    • Merci, Domi, pour votre commentaire. Le tout premier sur ce blog 🙂
      Je suis ravie que ma nouvelle vous ait mené jusqu’ici. J’avoue ne pas avoir lu tout ce qui a été publié sur le site d’Irina, mais tout ce que j’y ai lu m’a plu. J’ai donc été particulièrement heureuse qu’elle accepte de publier « Train de nuit ».
      À bientôt sans doute 🙂

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    CommentLuv badge

    Comments links could be nofollow free.