Pourquoi érotique (bis) ?

Je vais être franche : on m’aurait dit, il y a quelques années, qu’un jour je publierais des textes érotiques, je ne l’aurais pas cru !

L’écriture et moi, c’est une longue histoire. Depuis qu’elle s’est accrochée à mes doigts, elle ne m’a guère quittée. Et je l’ai utilisée pour tout un tas de choses. Des textes longs ou courts, dans tous les styles ou presque et dans tous les genres.

Mais l’érotique, non, je ne m’y voyais pas. Cela ne me tentait pas. Peut-être que l’idée me gênait aussi. Un peu.

Jusqu’au jour où je me suis dit que, tout de même, cette corde manquait à mon arc. Et qu’il n’y avait pas de raison que je n’arrive pas à écrire dans ce genre-là.

J’y ai vu un défi. Un défi à relever. Parce que j’aime bien les défis, c’est comme ça. Ça me stimule. J’allais écrire « ça m’excite », mais quand on donne dans l’érotique, il y a des termes qu’il faut utiliser avec précaution ^^

Bref, je me suis essayée à l’écriture d’une scène de sexe. Parce que c’était là que résidait l’inconnu pour moi. Le reste, je savais faire.

J’ai découvert que j’y prenais plaisir. Aïe, encore une expression à double sens ^^ Parce que transposer des ressentis en mots, c’est ce que j’aime le plus. Revivre des sensations, les imaginer (si elles sont masculines) et trouver le moyen de les partager.

Alors je me suis dit qu’il fallait aller plus loin. Jusqu’à la publication. Parce que mon but principal, quand j’écris, c’est de faire passer un bon moment à des lecteurs.

Apparemment, si j’en crois les commentaires et les chroniques dédiés à Prise entre deux feux, le but est atteint.

Autant dire que je ne vais pas m’arrêter là…

Alors, pourquoi érotique ? Tout simplement parce qu’il n’y a pas de mal à se (vous) faire du bien. Et puis, pourquoi pas ?

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

avril 21, 2018

Étiquettes : ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Comments links could be nofollow free.