Grimper au rideau

Grimper au rideau

La semaine dernière, en vous présentant Olivia, l’héroïne de Prise entre deux feux, j’ai utilisé une expression : grimper au rideau. Ce n’était pas volontaire. Elle m’est venue comme cela, sans y penser…

En relisant mon article, je me suis demandé d’où elle pouvait bien venir. J’ai cherché. Et je n’ai pas trouvé ! Alors si quelqu’un sait…

Je trouve de nombreux synonymes, mais rien qui explique pourquoi il est fait mention d’un rideau. Ou de plusieurs, puisqu’on trouve aussi l’expression au pluriel : grimper aux rideaux.

Si encore il s’agissait de « s’accrocher » au rideau, on pourrait comprendre. Que prise par derrière, peut-être déséquilibrée, une femme ait pu un jour s’agripper à ce qu’il y avait de plus proche pour garder son équilibre. Mais de là à « grimper »…

D’un autre côté, « grimper », c’est aussi « monter ». Et là, pour le coup, on comprend très bien le sens. Mais si celui qui monte a toutes les chances, effectivement, de grimper au rideau, ce n’est pas forcément le cas de celui ou celle qui se fait monter

D’ailleurs, tiens, utilise-t-on cette expression pour les deux sexes ? Tout d’un coup, je me demande.

Bref, si quelqu’un parmi vous a des explications à me fournir, je suis preneuse 🙂

(je sais, parfois, je me pose des questions à la con ^^)

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

janvier 14, 2018

Étiquettes : ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Comments links could be nofollow free.