17 ans aujourd’hui !

#lepointnoir

Cela fait 17 ans aujourd’hui que le 25 novembre est célébrée la journée internationale pour l’élimination de la violence contre les femmes. Elle avait été proclamée l’année précédente par l’Assemblée générale de l’ONU.

À l’occasion de cette journée, de nombreuses actions ont été organisées. D’autant plus que la libération de la parole féminine qui a suivi les révélations de l’affaire Weinstein a mis ce sujet sur le devant de la scène médiatique.

Sur les réseaux, les hashtags #BalanceTonPorc et #MeToo continuent d’être en bonne place. Tous les jours, de nouvelles femmes osent prendre la parole. Tous les jours, nous sommes des milliers à nous dire que ce n’est plus possible de continuer comme cela.

Alors, bien sûr, il y a agression et agression. Certaines sont plus violentes que d’autres. Certaines encore plus difficile à dénoncer que d’autres. Parmi celles-ci : les violences conjugales.

C’est pour pallier ces difficultés, ou en tout cas pour faciliter l’appel au secours qu’est né le point noir.

Ce signe tout simple (un point noir au creux de la paume) a été imaginé par une Anglaise elle-même victime de violences conjugales. Il est facile à faire (avec un feutre, son mascara…) et discret, puisqu’il suffit de fermer la main pour le rendre invisible. Facile à effacer aussi.

Ce signe est encore méconnu en France, même s’il commence à se populariser sur les réseaux sociaux. Encore eux ! Comme quoi, ils peuvent être sacrément utiles, parfois 🙂

En tout cas, plus il y aura de personnes connaissant la signification de ce point noir au creux d’une paume, plus les victimes auront de chances de se faire entendre. Alors, partageons l’information !

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

novembre 25, 2017

Étiquettes : ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Comments links could be nofollow free.